L'Europe des lettres : Réseaux épistolaires et construction de l'espace européen (Evolution de l'humanité) par Marie-Claire Hoock-Demarle

Titre de livre: L'Europe des lettres : Réseaux épistolaires et construction de l'espace européen (Evolution de l'humanité)

Auteur: Marie-Claire Hoock-Demarle

Broché: 496 pages

Date de sortie: July 1, 2016

Éditeur: Albin Michel

Obtenez le livre L'Europe des lettres : Réseaux épistolaires et construction de l'espace européen (Evolution de l'humanité) par Marie-Claire Hoock-Demarle au format PDF ou EPUB. Vous pouvez lire des livres en ligne ou les enregistrer sur vos appareils. Tous les livres sont disponibles au téléchargement sans avoir à dépenser de l'argent.

L'Europe des lettres : Réseaux épistolaires et construction de l'espace européen (Evolution de l'humanité) par Marie-Claire Hoock-Demarle

Marie-Claire Hoock-Demarle avec L'Europe des lettres : Réseaux épistolaires et construction de l'espace européen (Evolution de l'humanité)


Le XVIIIe et le XIXe siècles se disputent le titre de « siècle de l'épistolaire ». Véritable plaque tournante de la communication, les échanges épistolaires ébauchent, au cours du long XIXe siècle (1789-1914), la mise en réseau de l'espace européen. Quelques grands noms de la culture européenne, de Goethe à Madame de Staël, en passant par Stefan Zweig et Romain Rolland, prennent leur place dans cette histoire, comme autant de bornes dans les réseaux qui couvrent l'Europe post-révolutionnaire, à l'heure de la première mondialisation.

Se fondant sur une documentation considérable, Marie-Claire Hoock-Demarle suit la naissance, l'essor et la crise d'un modèle intégrateur, où l'esprit national se concilie avec l'appartenance à un monde commun, transcendant différences de langues et de religions, conflits politiques et tensions économiques. Elle met en évidence la part de vie que l'écriture de la lettre inventa et préserve jusqu'à nos jours.
Le lecteur découvrira des textes superbes et peu connus ainsi qu'une galerie exceptionnelle de personnages féminins peu ordinaires, car l'Europe des lettres est en bonne partie celle des épistolières, qui jouissent dans l'organisation des correspondances d'une prééminence que la vie politique leur dénie.